Kinésithérapie

LA KINESITHERAPIE  est une activit é paramédicale qui s’inscrit dans le cadre des professions de santé

Elle comporte deux aspects :

  • Un aspect orient é vers les soins de bien être, de confort,domaine partag é avec d’autres professions ( esth éticienne, sophrologue, coach sportif , kin ésiologue ect..)
  • Un aspect thérapeutique Un aspect sp écifique à la profession de masseur kin ésith érapeu

HISTOIRE DE LA KINESITHERAPIE:

Le conflit mondial de 14-18 va générer 3 millions de blessés de guerre qu’il faut réinsérer. La rééducation devient obligatoire pour percevoir la pension d’invalidité. Cependant, la formation des rééducateurs est plus que précaire (3 à 10 jours). Dans la première moitié du 20ème siècle plusieurs professions voient le jour: -1912 création du syndicat des médecins masseurs -1923 D.E d’infirmier masseur -1924 D.E d’infirmiers masseurs aveugles -1932 D.E de professeur de culture physique médicale. -1942 moniteur de gymnastique médicale. -1943 masseur médical. En 1946, le diplôme d’état de masseur-kinésithérapeute est créé et regroupe certaines professions citées précédemment : infirmier masseur, professeur de culture physique médicale, moniteur de gymnastique médicale et masseur médical.

Loi du 30 avril 1946 réglemente et organise les professions de masseur, de gymnaste médical, de pédicure-podologue. Elle créé la fusion entre la profession de masseur et de gymnaste médical : naissance de la MASSO-KINÉSITHÉRAPIE  et crée le conseil supérieur de la kinésithérapie chargée de donner son avis sur toutes les questions intéressant la formation et l’exercice de la profession.

Cadre légal et conventionnel:

L’exercice de la profession est réservé aux titulaires du Diplôme d’État de MasseurKinésithérapeute (article L. 4621-3).

Depuis 2004, a été créé un Ordre des masseurs kinésithérapeutes. La loi prévoit ainsi (article L. 4321-10) que : L’ordre des masseurs-kinésithérapeutes regroupe obligatoirement tous les masseurskinésithérapeutes habilités à exercer leur profession en France, à l’exception des masseurskinésithérapeutes relevant du service de santé des armées.

Rémunération conventionnelle à l’acte:

La rémunération conventionnelle des soins est déterminée par la NGAP (nomenclature générale des actes professionnels) dont le titre XIV et l’article 3 du chapitre V du titre XV concernent les actes de rééducation et de réadaptation fonctionnelle.

 

Démographie

Les masseurs kinésithérapeutes sont, en 2008, 64300 en exercice.

Kinésithérapie à domicile:

Sur paris, il existe un service de kinésithérapie à domicile.